Portail Milieu Professionnel

Abus de codéine : nouvelle règlementation

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a signé le 12 juillet 2017 un arrêté à effet immédiat inscrivant tous les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine sur la liste des médicaments disponibles sur ordonnance. Cette décision fait suite à l’identification de nombreux cas d’abus et d’usage détournés de ces médicaments,…

Médicaments
Addiction Médicaments - Abus de codéine : nouvelle règlementation

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a signé le 12 juillet 2017 un arrêté à effet immédiat inscrivant tous les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine sur la liste des médicaments disponibles sur ordonnance.

Cette décision fait suite à l’identification de nombreux cas d’abus et d’usage détournés de ces médicaments, disponibles sans ordonnances.

La mode du « Purple Drank », cocktail à base de codéine, d’antihistaminique et de soda, est en constante augmentation chez les adolescents et les jeunes adultes depuis 2015. Celle-ci a provoqué deux décès tragiques chez des adolescents depuis le début de l’année. Chez les moins de 25 ans : 30 cas graves liés au « purple drank » et 23 cas graves liés au dextrométhorphane avaient, par ailleurs, été recensés par les autorités sanitaires ces deux dernières années.

La liste des médicaments contenant ces substances peut être consultée sur le site de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

En savoir plus

À lire aussi