Un "escape game" pour sensibiliser à l'alcoolisme féminin

Alcool / 14 février 2018

Alcool
Addiction Alcool - Un "escape game" pour sensibiliser à l'alcoolisme féminin

aris, XIVe arrondissement, 13 décembre 2009. Dans un appartement le temps s’est arrêté. Chaises cassées, lit défait, plantes desséchées… qu’est-il arrivé à Laurence,  la propriétaire des lieux ? Pour percer son secret, des détectives amateurs mènent l’enquête. Appareils photo à la main, les enquêteurs ont 25 minutes pour passer la pièce au peigne fin et élaborer une théorie.

Pour connaître la vérité, pourquoi ne pas interroger la principale intéressée, Laurence Cottet. Après la mort de son mari, Laurence est tombée dans l’alcoolisme pendant dix ans. À l’époque, elle vivait dans cet appartement recréé dans les moindres détails pour les besoins de l’escape game. Chaque indice est un objet de son ancienne vie.

En 2009, Laurence était cadre supérieur dans une grande entreprise. Chaque jour, elle consommait deux à trois bouteilles : du vin, du champagne, des alcools forts. Mais cette maladie se soigne, Laurence n’a pas bu une goutte d’alcool depuis neuf ans : “Pour moi, cet escape game est thérapeutique. Je souhaitais transformer cette honte en une certaine fierté. Il faut aider. J’ai comme un devoir d’aider des millions de femmes qui se cachent, comme j’ai pu le faire“, confie Laurence.

Voir les interviews de Michel et Laurence, cliquez sur “En savoir plus”

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir