» retour

ALCOOL / De quoi meurent les personnes souffrant de troubles mentaux

Ce travail, réalisé à partir des bases de données du CépiDc-Inserm (Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès de l’Inserm), a permis de décrire la mortalité des personnes souffrant de TM (hors démence de la maladie d’Alzheimer) et son évolution sur 14 années (2000-2013) en France. 783 403 décès avec mention de TM ont été enregistrés sur cette période, représentant en moyenne 55 957 décès annuels et 10,3% de l’ensemble des décès survenus.

Le TM figure en cause initiale (CI) du décès dans un tiers des cas  en moyenne,plus souvent pour les TM organiques (49,0%) que pour les TM non-organiques (18,3%). Parmi ces derniers, ce sont les TM dus à l’alcool et la schizophrénie qui figurent les plus souvent en CI du décès (respectivement dans 25,3% et 23,7% des cas). Le décès à un âge en moyenne plus jeune (60 ans) permet de penser que ces personnes présentent moins de comorbidités au moment du décès que celles décédées à un âge plus avancé, et que leurs TM ont été de ce fait davantage considérés comme à l’origine du processus qui a conduit au décès.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

ALCOOL / Faut-il s’inquiéter pour la santé de Mr Poulpe ?

Dans sa nouvelle émission Youtube lancée en avril et adaptée d’une recette québecoise, Monsieur Poulpe soumet ses invités à une session de Binge Drinking. On les voit traverser toutes les phases d’un “bon bourrage de gueule” en accéléré. D’ailleurs, on y retrouve les différentes étapes de modification du comportement en cas de Binge Drinking, de la désinhibition joyeuse à la dépression quasi-léthargique. Dans la première émission, Stéphane Bern rit, balbutie, mange un radis, vaporise du vinaigre en l'air, et finit par jeter la coquille avec l’oeuf dans la casserole.


Le 15 Déc 16