» retour

ALCOOL / La drogue la plus dangereuse

Quelle est la drogue la plus dangereuse pour soi et pour autrui, vous pensez ?

Ce n’est pas l’héroïne. Ce n’est pas la cocaïne. Ce n’est surtout pas le cannabis.

C’est l’alcool.

Parce que oui, l’alcool est une drogue. Ça tombe dans cette catégorie, pour la science et pour la santé publique.

Selon une étude publiée en 2010 dans le journal médical The Lancet, l’alcool trône au sommet d’un palmarès de 20 drogues légales et illégales, en termes de dangerosité pour la santé et pour les autres (1). Les chercheurs ont attribué des points à la dangerosité pour soi et pour les autres.

Pour soi : toxicité, taux de surdose, niveau de dépendance, maladies connexes, etc.

Pour autrui : violences associées à la consommation, accidents entraînés par la substance, coûts d’hospitalisation, etc.

Pour le danger causé à soi-même, l’héroïne, le crack (un dérivé de la cocaïne) et les métamphétamines sont les plus susceptibles de vous bousiller la santé.

Pour l’impact sur autrui : l’alcool, l’héroïne et le crack trônaient en tête de liste. Ces drogues entraînent des coûts sociaux importants, en plus de blesser et de tuer des gens liés (ou pas) aux utilisateurs, par la violence qu’elles déclenchent ou les accidents qu’elles provoquent.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Actualité

19 mars 2017 – Réforme européenne de l’audiovisuel : les jeunes doivent être mieux protégés contre l’exposition à la publicité pour des boissons alcoolisées

Alors que la Directive européenne sur les services de médias audiovisuels est en cours de révision, l’ANPAA invite les eurodéputés et le gouvernement français à défendre une position forte pour protéger la santé des consommateurs les plus vulnérables que sont les enfants et les mineurs.


Le 16 Mar 17
ANPAA