Cannabis - Les complications de l'addiction au cannabis

Complications physiques :

Fumer du cannabis peut avoir de nombreuses conséquences à divers niveaux :

  • augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires/pulmonaires,
  • arythmie cardiaque,
  • augmentation du risque d’hépatite notamment pendant la grossesse,
  • augmentation du risque d’infarctus, bronchopneumopathie,
  • bronchite chronique. majoration des symptômes respiratoires (+ de rhume et bronchiopathies, essoufflements, crachats matinaux…).

On peut retrouver des inflammations des bronches comparables à celles des fumeurs de tabac.

La fumée du cannabis est mutagène et cancérigène et expose à des cancers des voies aérodigestives et des bronches. Il existe un effet multiplicatif des risques si l’on consomme du tabac avec du cannabis.

Complications psychiatriques et neurologiques

L’affection psychiatrique la plus connue  liée au cannabis est l’attaque de panique. Elle est surtout observée chez les consommateurs peu expérimentés. Les effets de cette crise disparaissent le lendemain. La consommation de cannabis multiplie par deux les risques de troubles anxieux chez les adolescents.

Il multiplie aussi par 5 le risque de dépression chez l’adolescent

Une consommation importante et/ou un cannabis fortement dosé peuvent induire des états psychotiques aigus, avec des symptômes proches de la schizophrénie et un syndrome appelé syndrome de dépersonnalisation. Il se traduit par une perte de contact avec la réalité. Le patient perçoit son environnement comme étrange voire menaçant. Ce trouble reste de l’ordre du trouble psychotique bref même s’il peut parfois durer plusieurs mois. Ces troubles sont aussi appelés des psychoses cannabiques. 

Le cannabis augmente aussi le risque de déclenchement d’une schizophrénie.

Mais le syndrome psychiatrique le plus fréquent chez les usagers réguliers de cannabis est le syndrome de démotivation (aussi appelé syndrome amotivationnel). Il comporte une baisse de l’activité, des altérations intellectuelles et des perturbations sociales, scolaires et professionnelles. Le sujet devient désintéressé, passif, sa pensée est abstraite et floue et il éprouve des difficultés de concentration.

 

 

Si vous souhaitez avoir accès à des connaissances plus scientifiques sur le sujet, cliquez sur En savoir plus 

Aller plus loin sur l’espace Cannabis

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir