Contribution de certains représentants de filières productrices d'alcool : la MILDECA les invite à se concentrer sur leur responsabilité sociétale

Alcool / 5 juillet 2018

Alcool
Addiction Alcool - Contribution de certains représentants de filières productrices d'alcool : la MILDECA les invite à se concentrer sur leur responsabilité sociétale

Dans une contribution publiée le 27 juin 2018 1, ces filières s’appuient sur leur responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).
La RSE conduit toutefois à appliquer le principe de responsabilité en priorité non pas au consommateur, mais au producteur (l’entreprise).
Le concept de « consommation responsable » n’a pas de substance, dans la mesure où il n’est pas défini par rapport à des repères et qu’il constitue une mauvaise interprétation de la RSE.

La MILDECA privilégie la notion de « vente et promotion responsables ».

Par ailleurs, l’information du consommateur sur les risques liés à la consommation d’alcool doit lui permettre de faire des choix éclairés. C’est en se référant aux données scientifiques issues de l’avis d’expertsé organis par Santé publique France et l’Institut national du Cancer, publié en mai 2017, et aux repères de consommation à moindre risque qui y sont définis que la MILDECA entend porter à la connaissance de la population ce que signifie concrètement avoir une « consommation à moindre risque ».

Dans le cadre d’engagements volontaires au titre de la RSE, certaines propositions des filières paraissent intéressantes :

  • Assurer la signalétique sur les contenants et dans les commerces rappelant au grand public / aux consommateurs la réglementation applicable (en particulier, interdiction de vente aux mineurs) ainsi que les avertissements sanitaires déterminés par les pouvoirs publics (message sanitaire, pictogramme femmes enceintes).
  • Former les professionnels des secteurs de la production et du négoce sur la réglementation applicable.
  • Diffuser les outils pour la réduction de risques lors des fêtes viticoles.
  • Veiller à ce que la publicité soit conforme à la réglementation, notamment via le respect de la recommandation alcool de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) révisée.
  • Mettre largement à disposition des éthylotests.
  • Les supports / outils permettant la mise en œuvre de ces actions doivent être communiqués en amont aux pouvoirs publics, afin que puisse être vérifiée leur conformité par rapport à la réglementation et aux repères de consommation issus de l’avis d’experts.

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir