ALCOOL / Les troubles d’usage chez les immigrés et descendants d’immigrés français. Une étude publiée dans ACER, avec le soutien du Fond Actions-Addictions.

ALCOOL / Les troubles d’usage chez les immigrés et descendants d’immigrés français. Une étude publiée dans ACER, avec le soutien du Fond Actions-Addictions.

Aux Etats-Unis, l’état de santé des communautés immigrés et de leurs descendants fait l’objet de très nombreuses études. Au début des années 2000, une immense étude de cohorte appelée la National Epidemiological Survey on Alcohol and Related Conditions (NESARC), avait évalué l’état de santé addictologique et psychiatrique d’environ 40 000 sujets américains. Plusieurs études avaient porté sur les immigrés, et avaient notamment montré un phénomène appelé « the Immigrant Paradox » ou encore « the Immigrant Healthy Effect ».