COCAÏNE / L’usage du père nuit à l’apprentissage du fils

COCAÏNE / L’usage du père nuit à l’apprentissage du fils

Une récente étude regardait comment, en matière de drogues, les usages paternels peuvent influer sur les phénotypes des générations futures. Cette recherche de la « Penn » constate que les fils de pères usagers de cocaïne présentent de profondes déficiences de mémoire et un risque élevé de troubles d'apprentissage.