Comment détecter plus simplement la prise d’héroïne chez les patients sous traitement de substitution opiacé ?

Comment détecter plus simplement la prise d’héroïne chez les patients sous traitement de substitution opiacé ?

Chez les patients sous traitement de substitution opiacé (TSO), il est courant de réaliser des tests de dépistage de drogues, à l’initiation de ces traitements, puis au cours du suivi afin de mesurer l’observance du traitement et de rechercher une éventuelle rechute. Les tests urinaires sont les plus fréquemment utilisés en pratique courante, sous la forme de tests immunochimiques de dépistage standardisés (bandelettes urinaires).