Consommation chronique d’alcool et cirrhose : quand l’intestin trinque aussi

Consommation chronique d’alcool et cirrhose : quand l’intestin trinque aussi

La consommation chronique d’alcool et la maladie alcoolique du foie peuvent affecter indépendamment l’axe intestin-foie par le biais du microbiote et de l’inflammation systémique. Leur part respective dans ces mécanismes reste à préciser.