Consommation d’alcool et vieillissement accéléré de l’ADN.

Consommation d’alcool et vieillissement accéléré de l’ADN.

Une consommation chronique d’alcool impacte négativement différents organes avec une mortalité accrue comparé à la population générale. Dans cette étude, les investigateurs ont utilisé l’horloge d’Horvath pour étudier le rôle de la dépendance à l’alcool dans le processus de vieillesse moléculaire sur différents organes.