Dans le Massachusetts, la police aide les accros à l'héroïne plutôt que de les enfermer

Dans le Massachusetts, la police aide les accros à l'héroïne plutôt que de les enfermer

Au cours des 18 derniers mois, la police de Gloucester dans le Massachusetts a opté pour une nouvelle méthode pour s'attaquer à l'épidémie d'opiacés qui fait rage aux États-Unis : plutôt que d'arrêter et d'enfermer les accros à l'héroïne, les policiers les aident à se faire soigner.