Déficit cognitif chez les usagers de méthamphétamine : cause ou conséquence ? Une étude originale parue dans Neuropsychopharmacology

Déficit cognitif chez les usagers de méthamphétamine : cause ou conséquence ? Une étude originale parue dans Neuropsychopharmacology

La consommation chronique de méthamphétamine a été associée à des déficits cognitifs. En effet, des méta-analyses ont montré que les usagers de méthamphétamine présentaient des déficits par rapport aux sujets témoins en bonne santé dans de multiples fonctions cognitives, y compris les domaines de l'apprentissage, de la mémoire, des fonctions exécutives, de la vitesse de traitement et de l'attention.