Désormais, l’employeur peut imposer une tolérance zéro alcool.

Désormais, l’employeur peut imposer une tolérance zéro alcool.

Par un revirement de sa jurisprudence, le Conseil d’Etat vient de décider (juillet 2019) que l’employeur peut valablement interdire « l’imprégnation alcoolique » dans l’entreprise.