Dopage cognitif chez les étudiants : un moyen chim(ér)ique de s’en mettre plein la tête ?

Dopage cognitif chez les étudiants : un moyen chim(ér)ique de s’en mettre plein la tête ?

Chez les étudiants, les exigences de mémorisation exhaustive, de performance accrue et la mise en compétition entre pairs peuvent encourager les conduites de dopage cognitif. Les pratiques récentes et la balance bénéfice/risque de telles conduites ont été décrites à travers une revue de la littérature.