Dopage cognitif et jeu d’échecs : les résultats instructifs d’une étude publiée dans European Neuropsychopharmacology.

Dopage cognitif et jeu d’échecs : les résultats instructifs d’une étude publiée dans European Neuropsychopharmacology.

Aujourd’hui, le moindre ordinateur de poche est plus fort que le champion du monde, et les cas de triche se multiplient dans les compétitions d’échecs. Pourtant, si le risque a été réglementairement anticipé par la Fédération Internationale des Echecs, le problème du dopage n’a jamais été particulièrement prégnant dans ce sport.