DROGUES / Alerte au GHB : «Si rien n’est fait, on pourrait avoir 100 comas dans l’année»

DROGUES / Alerte au GHB : «Si rien n’est fait, on pourrait avoir 100 comas dans l’année»

La « drogue du violeur » est de plus en plus utilisée comme un stupéfiant classique. Michel Delpuech, préfet de police de Paris, tire la sonnette d’alarme.