DROGUES / Les dérivés de l’opium, des molécules antidouleur au potentiel addictif très fort

DROGUES / Les dérivés de l’opium, des molécules antidouleur au potentiel addictif très fort

Aux États-Unis, la consommation des opiacés a explosé au début des années 2000 avec l’assouplissement très marqué des règles de prescription médicale. La France, pour sa part, vient de prendre des mesures de contrôle de la vente des dérivés morphiniques.