Jeux vidéo et « escapisme » : joueurs pro ou récréatifs, mêmes risques ?

Jeux vidéo et « escapisme » : joueurs pro ou récréatifs, mêmes risques ?