La consommation de drogue stimule légèrement le produit intérieur brut

La consommation de drogue stimule légèrement le produit intérieur brut

Pour la première fois, l’Insee intégre la consommation de stupéfiants au calcul du produit intérieur brut. Les Français auraient dépensé 2,8  milliards d’euros en  2013 pour se fournir en drogues diverses.