L’Assemblée nationale se prononce contre l’usage détourné du protoxyde d’azote, le « gaz hilarant »

L’Assemblée nationale se prononce contre l’usage détourné du protoxyde d’azote, le « gaz hilarant »

Les députés ont adopté ce jeudi 25 mars une proposition de loi qui vise notamment à lutter contre l’usage détourné du protoxyde d’azote, un gaz aux effets euphorisants lourd de risque pour la santé. Ce texte prévoit d’en interdire la vente aux mineurs. Il doit désormais repartir au Sénat.