L’augmentation dangereuse des opioïdes de synthèse dans le paysage des nouvelles substances psychoactives

L’augmentation dangereuse des opioïdes de synthèse dans le paysage des nouvelles substances psychoactives

Le 20 octobre 2017, l'Italie a enregistré la première victime de l'U-47700 (3,4-dichloro-N-(2-diméthylamino-cyclohexyl)- N-méthyl-benzamide): le médicament, connu sous le nom de rue "Pink" en raison de sa couleur, a été mis au point dans les années 1970 en tant que produit pharmaceutique..