Modifier les tendances automatiques d’approche de l’alcool chez les patients souffrant de troubles cognitifs modérés à sévères

Modifier les tendances automatiques d’approche de l’alcool chez les patients souffrant de troubles cognitifs modérés à sévères

La présence de troubles cognitifs liés à une consommation chronique et excessive d’alcool aggrave le risque de rechute des consommations, et réduit le bénéfice que les patients tirent des prises en charge proposées.