Peut-on encore parler de workaholisme à l'heure du numérique ?

Peut-on encore parler de workaholisme à l'heure du numérique ?