Prendre des traitements psychotropes lors d’une grossesse peut-il aggraver un syndrome d’abstinence néonatal en opioïde ?

Prendre des traitements psychotropes lors d’une grossesse peut-il aggraver un syndrome d’abstinence néonatal en opioïde ?

Des études récentes montrent que le nombre de femmes enceintes présentant un trouble lié à l’usage d’opioïde est en augmentation dans le monde. Le traitement usuel dans ce contexte repose sur une substitution par méthadone ou buprénorphine.