Quelles empreintes de la durée totale de consommation et du niveau moyen de consommation récente d’alcool sur le cerveau en IRM structurelle ? Une étude collaborative franco-belge parue dans Addiction Biology.

Quelles empreintes de la durée totale de consommation et du niveau moyen de consommation récente d’alcool sur le cerveau en IRM structurelle ? Une étude collaborative franco-belge parue dans Addiction Biology.

Depuis une vingtaine d’années, de nombreuses études ont décrit les effets délétères de l’alcool sur le cerveau. Il s’agit d’études portant sur les performances cognitives, mais aussi d’études sur les aspects morphologiques (IRM structurelle classique, ou imagerie par tenseur de diffusion pour voir les fibres de matière blanche) ou sur le fonctionnement immédiat du cerveau (IRM fonctionnelle notamment).