TABAC / Et si l’on remplaçait la nicotine par des noix d'arec ?

TABAC / Et si l’on remplaçait la nicotine par des noix d'arec ?

Il ne s’agit pas de grignoter des noix pour décrocher du tabac. Mais la découverte en question pourra donner lieu à un substitut nicotinique « miracle » : un dérivé de la noix d'arec, l'arécoline, stimule les récepteurs cellulaires mêmes du cerveau responsables de la dépendance à la nicotine tout en épargnant les autres types de récepteurs de la nicotine.