Témoignage : de mère en fille

Témoignage : de mère en fille

Elle aimait les mots ma mère.Sauf qu’à partir de 18 h, elle pouvait à peine en aligner deux à la suite.Le lendemain, elle avait oublié tous ceux qui étaient sortis de sa bouche engourdie, ceux qui avaient servi à critiquer mon père dont les longues absences rendaient le combat inégal...