Témoignage : la hyène, la voix de mon addiction

Témoignage : la hyène, la voix de mon addiction

– Allez… un petit verre, juste un seul, ça ne peut pas te faire de mal. Je secoue la tête et bois rageusement le reste de mon cappuccino cul-sec. La voix, personne ne l’entend à part moi, poursuit son offensive.