Un faible usage de cigarettes expose à des risques importants de maladies cardiovasculaires, retrouve une méta-analyse publiée dans le BMJ.

Un faible usage de cigarettes expose à des risques importants de maladies cardiovasculaires, retrouve une méta-analyse publiée dans le BMJ.

Avec la multiplication des politiques contre le tabac développées dans la plupart des pays développés, certains fumeurs se mis à avoir un usage plus limité, voir non-quotidien de tabac.