Un hypo-métabolisme cérébral dans l’addiction aux jeux vidéo ? Une étude parue dans Progress in Neuropsychopharmacology and Biological Psychiatry

Un hypo-métabolisme cérébral dans l’addiction aux jeux vidéo ? Une étude parue dans Progress in Neuropsychopharmacology and Biological Psychiatry

Depuis 2018, l’addiction aux jeux vidéo est officiellement reconnue comme une maladie par l’Organisation Mondiale de la Santé, au même titre que l’addiction aux jeux d’argent ou que l’addiction aux substances. Outre le temps passé à jouer, pour être reconnue comme telle, cette addiction comportementale doit impacter significativement le fonctionnement normal du sujet, au niveau familial, scolaire ou professionnel par exemple.