Un polymorphisme du récepteur GABA-B est associé à une meilleure réponse au baclofène dans le trouble d’usage d’alcool, une étude publiée dans Addiction.

Un polymorphisme du récepteur GABA-B est associé à une meilleure réponse au baclofène dans le trouble d’usage d’alcool, une étude publiée dans Addiction.

L’équipe australienne de Paul Haber est celle qui a mené l’étude BacALD, l’un des plus récents essais cliniques publiés sur le baclofène dans le trouble d’usage d’alcool. Cet essai, positif, a été publié dans le British Journal of Psychiatry il y a quelques mois.