Utiliser des vapoteuses avec des arômes n'augmente pas la libération d'aldéhydes toxiques

Utiliser des vapoteuses avec des arômes n'augmente pas la libération d'aldéhydes toxiques

La vapoteuse ou vaporette est souvent accusée d'être toxique, parfois plus que le tabac. Cette étude montre que la présence d'arômes n'augmente pas la libération d'aldéhydes, comme le formaldéhyde, l'acétaldéhyde ou l'acroléine. K. Farsalinos insiste aussi sur la nécessité d'utiliser des méthodes validées, permettant la réplication des études.