Vulnérabilité à l’addiction : une mauvaise production des nouveaux neurones en cause

Vulnérabilité à l’addiction : une mauvaise production des nouveaux neurones en cause

Les comportements d’addiction aux drogues et la vulnérabilité aux rechutes seraient liés à l’aptitude de notre cerveau à produire de nouveaux neurones. C’est la conclusion de chercheurs de l’Inserm du Neurocentre Magendie de l’Université Bordeaux, obtenue après avoir observé le comportement de souris ayant appris à s’auto-administrer de la cocaïne. Leurs résultats sont à paraître dans Molecular Psychiatry.