» retour

Journée nationale de prévention des conduites addictives en milieux professionnels

Une enquête menée auprès des dirigeants et responsablesRH mais aussi auprès de représentants du personnel/syndicatspermet de faire le point sur la place des consommations de substances psychoactives et de leur impact sur le travail dansles préoccupations des entreprises et des administrations.

Comme cela était apparu lors d’une étude antérieure en 2006,l’alcool est le produit le plus largement cité en matière de conséquences sur le travail. Les employeurs mettent en avant notamment les problèmes d’efficacité et de qualité du travailfourni avant les questions de sécurité et de santé.

Le diagnostic est le même pour l’ensemble des personnes interrogées : plus de huit dirigeants/encadrants/personnelsRH et représentants/syndicats sur dix déclarent être préoccupés par ces problématiques de consommation de substances psychoactives bien que de leur point de vue cela reste marginal par rapport à d’autres problèmes.

Pour télécharger le dossier pdf, cliquez sur « En savoir plus »

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

ETUDE / « Le travail c’est la santé »… Vraiment ?

C’est une enquête passionnante à plus d’un titre qu’a révélée cette semaine la CFDT sur le rapport des Français au travail. Par son ampleur : 200 000 réponses. Par son étendue : horaires, degré d’autonomie, relations entre collègues, tout y passe. Par ses résultats enfin : qui aurait cru que 70% des Français rigolent « souvent ou tout le temps » au bureau ? A l’inverse, qui aurait pensé qu’un tiers d’entre eux ont « le sentiment d’être une machine » sans autonomie ni responsabilités ?


Le 11 Avr 17