La cigarette électronique plébiscitée par les Français

Tabac / 4 juin 2018

Tabac
Addiction Tabac - La cigarette électronique plébiscitée par les Français

Lundi dernier, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé un recul historique du tabagisme en France: 1 million de fumeurs quotidiens sont parvenus à écraser leur dernière cigarette entre 2016 et 2017, selon des chiffres de Santé publique France. Une victoire qui, selon les autorités, trouve en partie son origine dans diverses mesures de lutte antitabac (paquet neutre, triplement du remboursement des substituts nicotiniques, «Mois sans tabac»…). Toutes ont été initiées sous la gouvernance de l’ancienne ministre de la Santé Marisol Touraine.

Mais selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour Le Figaroet France Info auprès de 1030 personnes par Internet les 30 et 31 mai, le «vapotage est un facteur bien plus important que toutes les autres dimensions des politiques de santé publique contre le tabac». La cigarette électronique est en effet bien identifiée comme une aide au sevrage tabagique par une partie des Français. Plus des deux tiers des participants estiment ainsi que son développement a joué un rôle majeur.

Également convaincus (80 %) que la hausse des prix est une mesure efficace pour faire diminuer le nombre de fumeurs, les Français sont logiquement favorables à sa poursuite. Ainsi, près des deux tiers des sondés plébiscitent le paquet à 10 euros, objectif qui, quoi qu’il arrive, devrait être atteint d’ici à novembre 2020. Bien sûr, les fumeurs, pénalisés par cette mesure, ne sont pas de cet avis: près des deux tiers y sont opposés.

 

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir