Laurence, 57 ans, était dépendante à l'alcool : "Il m'est arrivé de boire de l'alcool à 90° parce que je n'avais plus de vin"

Alcool / 26 octobre 2018

Alcool
Addiction Alcool - Laurence, 57 ans, était dépendante à l'alcool : "Il m'est arrivé de boire de l'alcool à 90° parce que je n'avais plus de vin"

Laurence, aujourd’hui âgée de 57 ans, a brutalement perdu son mari lorsqu’elle avait 35 ans. Elle occupait alors un poste haut placé dans une grande entreprise parisienne de BTP. Comme elle le confie à Olivier Delacroix sur Europe 1, la douleur du deuil liée à la pression inhérente à sa fonction l’ont plongée dans la dépendance à l’alcool.

“A 35 ans, je n’étais pas encore dans la dépendance. Je n’étais pas encore droguée à l’alcool, par contre j’étais bien dans l’excès. Je me souviens de soirées festives avec mon mari bien trop arrosées d’alcool. Il est vrai qu’à 35 ans, cette douleur, ce deuil atroce, va me plonger dans la dépendance. Au lieu de boire à deux, je vais boire toute seule mais pour deux. Ce sont ensuite les responsabilités professionnelles, le stress, la course à la performance et l’environnement qui étaient propices à l’alcoolisme – j’avais des repas d’affaires, des pots d’entreprise, etc. – qui vont me plonger dans la drogue alcool.

[Je ne prenais pas conscience de cela] parce que je n’étais pas toute seule. Je faisais un peu par mimétisme, comme les autres. Sauf que très vite, j’ai bu beaucoup plus que les autres. Je n’en avais pas conscience. Par contre, quand on a commencé à jaser sur mon comportement, parce qu’un jour ou l’autre, de toutes les façons, on vous montrera du doigt, là j’ai tout doucement pris conscience de mon problème d’alcoolisme. Ce qui ne m’a pas empêchée de continuer. La seule différence, c’est que j’ai continué toute seule, chez moi en cachette.

Le 24 janvier 2009, il y a quasiment dix ans, mon corps va lâcher [lors d’une cérémonie de vœux et je vais m’écrouler]. C’est le pas de côté de trop. On ne l’a pas encore dit, mais finalement c’est une maladie. Et c’est à ce moment-là que cette maladie est mise en lumière. Après, il y a eu une succession de petits événements qui ont fait que j’ai enfin rencontré le bon médecin.

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir