Les députés commencent à s’emparer des amendements sur la taxation et la publicité de l’alcool dans le ¨PLFSS

15 octobre 2018

Addiction  - Les députés commencent à s’emparer des amendements sur la taxation et la  publicité de l’alcool dans le ¨PLFSS

La députée de Loire Atlantique Audrey Dufeu Schubert a publié le 5 Octobre un communiqué de presse intitulé :  ” Pour des mesures fortes sur la présentation des mésusages de l’alcool”.

En voici un extrait :

Le projet loi de financement de la sécurité sociale (PFLSS) sera présenté la semaine prochaine en Conseil des ministres par Agnès Buzyn, ministre de la santé. Dans le cadre de mes travaux engagés depuis plusieurs mois sur le terrain, j’ai décidé de porter des mesures fortes à destination notamment des jeunes envers les mésusages de l’alcool.

La dernière enquête de l’Observatoire Français des drogues et des toxicomanies sur l’usage des drogues à 17 ans montre l’importance des usages réguliers de l’alcool chez ces populations. Sur mon territoire, les Pays de la Loire, 76.3% des jeunes de 17 ans déclarent au moins une consommation dans le mois précédant l’étude, 22% au moins trois usages et finalement 11% plus de 10 usages dans le mois. Ces chiffres, supérieurs à la moyenne nationale, doivent nous interpeller davantage.

L’alcool fortement consommé est un sujet de santé publique, un sujet de société. Il est impliqué directement ou indirectement dans près de 50% des hospitalisations en France et participe à l’engorgement des urgences de notre système de santé. Il est également au cœur de nombreuses interventions de police, notamment lors de violences aux domiciles et d’agressions. Il est donc nécessaire de prendre des mesures afin de financer plus largement la prévention des mésusages de l’alcool et de protéger nos enfants d’une normalisation de la consommation de boissons alcooliques. A ce titre, j’ai rencontré ces derniers mois sur ma circonscription tant les acteurs locaux (CDSIS, services de police, associations, médecins addictologues) que des acteurs nationaux sur Paris.

Accéder au communiqué complet