Le monde du travail

SANTE / Du patient expert au pair-aidant : éloge de la notion de rétablissement

Pour Alice Vignaud, qui se définit non pas comme une "patiente experte" mais comme un "pair aidant", il faut savoir s’émanciper du caractère revendicateur et militant de la notion de "patient expert" pour en mesurer l’ensemble des avantages.

Toutes les addictions
Addiction Toutes les addictions - SANTE / Du patient expert au pair-aidant : éloge de la notion de rétablissement

Il faut replacer dans son contexte le terme « patient-expert », qui crée bien souvent la polémique. En effet, il s’agit à l’origine d’une revendication par laquelle le patient demande à ce qu’on reconnaisse son expertise de sa propre maladie.

En effet, il sait mieux que personne ce qu’il vit, la souffrance, les effets des traitements, les répercussions psycho-sociales… Et en vivant au quotidien avec la maladie il apprend à la gérer, de façon autonome, responsable et experte, en participant au choix des traitements et des thérapies, lorsqu’on lui en donne l’occasion, en adaptant son hygiène de vie et en se créant des stratégies adaptées à ses besoins.

Les Belges parlent « d’expert du vécu », les Canadiens de « pair aidant ».

Si le patient possède un savoir expérientiel et des savoirs sur la maladie et sur son autogestion, les médecins possèdent un savoir scientifique et clinique. C’est en croisant leurs expériences, que patient et médecin peuvent co-construire les solutions les plus adaptées au patient, à sa personne dans sa globalité, en favorisant son empowerment (empouvoirement), moteur de son rétablissement.

Ce que « rétablissement » veut dire

Aujourd’hui encore, beaucoup de médecins ignorent ce qu’est le rétablissement, alors même que cette notion est porteuse d’espoir et est la clé d’un retour à un état de bien-être optimal du patient…

Voir la suite sur le site du JIM via le bouton « Consulter en ligne »

En savoir plus

À lire aussi