Sevrage tabagique : la prise de poids n’est pas automatique

En arrêtant de fumer, on retrouve un métabolisme “normal” et un poids “normal”, c’est à dire correspondant à ce que l’on pèserait si l’on n’avait pas fumé. Ce “poids normal” peut être majoré par la compensation nourriture qui se fait parfois pendant le sevrage.
Le moment du sevrage du tabac est un moment de recherche d’un nouvel équilibre, qu’il faut préserver à tout prix.
La prise de poids associée à la défume est une des principales raisons de rechute. L’enrayer durablement, c’est donc un atout gagnant.

sevrage-tabac-prise-de-poids

Sevrage tabagique : les raisons de la prise de poids

L’abandon de la nicotine sans rééquilibrage alimentaire induit une prise de poids.

Les substituts ralentissent ou diminuent la prise de poids. Voyons comment.

sevrage-tabac-index-glycemique

L’index glycémique : comment ne pas prendre de poids

En choisissant des aliments à faible charge glycémique (IG Bas), on équilibre son alimentation.

Manger équilibré tout en gardant le plaisir de partager un repas, c’est l’enjeu d’un rééquilibrage alimentaire réussi.

sevrage-tabac-sucre

Le sucre, un ami qui ne vous veut pas du bien

L’alimentation industrielle, biologique ou non, nous fournit trop de sucres cachés.

Apprendre à débusquer les sucres cachés, choisir des aliments pas ou peu transformés, pour éviter une fabrication de graisses stockées.

sevrage-tabac-poids-exercice

L’exercice, pour éviter la sédentarité

La sédentarité est source de prise de poids et de maladies cardio-vasculaires.

 Notre vie comporte de moins en moins d’exercices physiques. Comment réduire la sédentarité et garder une bonne forme physique ? Voyons ici.

 La prise de poids peut être liée à un petit état dépressif, à une trop grande sédentarité, à un mode d’alimentation qui favorise la prise de poids et que la cigarette compensait.
Une alimentation équilibrée, c’est d’abord une alimentation plaisir, un moment d’échanges, un moment qui ne laisse pas de regrets :-). On ne doit donc pas se crisper sur équilibré, de saison et local, car l’équilibre se juge sur la semaine !
Une alimentation équilibrée, ce ne sont pas les régimes de court terme, l’alimentation carencée, la recherche de l’amaigrissement à tout prix, les programmes payants à base de nourriture spécifique et onéreuse.
Globalement, nous nous basons sur les méthodes associées à l’indice glycémique (la vitesse avec laquelle le sucre d’un aliment se transforme en gras stocké dans le foie et les hanches 3:) ) et visons l’équilibre, le plaisir et la sociabilité autour d’une nourriture saine, de saison et si possible locale, et toujours conviviale.

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir