Vous n'arrivez pas à arrêter de fumer ? Une mutation génétique pourrait en être la cause

Tabac / 9 octobre 2018

Tabac
Addiction Tabac - Vous n'arrivez pas à arrêter de fumer ? Une mutation génétique pourrait en être la cause

Vos efforts pour vous libérer de l’emprise de la cigarette se sont jusqu’ici révélées sans succès. La découverte récente de chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS devrait vous déculpabiliser.

Parus dans la revue Current Biology, leurs travaux suggèrent qu’une mutation génétique, pourrait être à l’origine de cette difficulté à stopper définitivement la cigarette. Déjà connue pour être impliquée dans la sensibilité à la nicotine, cette mutation génétique a été repérée dans le comportement de rechute après sevrage chez le rat.

La nicotine est le principal composé psychoactif du tabac responsable de l’addiction à la nicotine en se fixant sur les récepteurs nicotiniques présents dans le cerveau. La substance stimule le circuit de la récompense et apporte une sensation de bien-être, à l’origine de la dépendance. “La consommation de tabac d’un individu est fortement liée à la sensibilité de ces récepteurs nicotiniques (…) composés de 5 sous-unités”, rappelle l’institut Pasteur sur son site.

Des travaux parus ces dernières années ont souligné le rôle d’une mutation génétique -présente dans le gène CHRNA5 codant pour la sous-unité 5 des récepteurs nicotiniques- dans l’augmentation du risque de tabagisme. 35% des Européens seraient porteurs de cette mutation génétique et jusqu’à 50% de la population au Moyen-Orient.

 

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir