Addictions au travail: Pourquoi est-ce si difficile de limiter l'alcool au travail?

Alcool / 28 novembre 2017

Alcool
Addiction Alcool - Addictions au travail: Pourquoi est-ce si difficile de limiter l'alcool au travail?

« Je suis tombée dans l’alcool silencieusement et j’ai tout perdu », avoue Laurence Cottet, ancienne alcoolique, aujourd’hui devenue patiente-experte en addictologie. Elle n’est pas la seule à avoir payé cher cette addiction développée sur le lieu de travail. Depuis quelques années, les pouvoirs publics s’inquiètent de voir un grand nombre de travailleurs se doper pour mieux réussir. Au point que lundi, l’Etat a lancé un portail d’information pour les entreprises comme le grand public sur ces addictions addictaide.fr.

Selon la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca), qui présentait ce nouveau portail, 18,6 % des actifs occupés ont eu un épisode d’alcoolisation ponctuelle importante dans le mois, contre 17 % en population générale.

« Globalement en France, on constate une baisse de la consommation d’alcool en trente ans », nuance Kevin Chapuy, intervenant en entreprises et formateur à l’Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie (ANPAA). Néanmoins, l’alcool au travail reste une problématique actuelle. » Selon une étude de l’INVS de 2009, il y avait environ 8,5 % des salariés en difficulté avec l’alcool contre 5 % avec le cannabis.

Accessible partout

Une addiction qui touche tous les secteurs, tous les métiers… « La première spécificité de l’alcool, c’est son accessibilité », tranche Kevin Chapuy. Évidemment, il est plus simple de se commander un verre de rouge au restaurant qu’un petit joint… « A chaque fois que je me déplaçais, j’étais invitée à un bon repas avec de bonnes bouteilles », raconte Laurence Cottet, qui était juriste dans le BTP.

Encore tabou

L’alcool, un problème ? Culturellement, l’alcool a bonne réputation en France. Le monde du travail n’échappe pas à cette vision positive. Certains vous regarderont avec des yeux ronds si vous expliquez au prochain pot que vous renoncez à l’alcool pour toujours… Alors qu’on vous encouragera à vous sevrer de nicotine.

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir