Alcool et grossesse: sensibiliser les futures mères, mais aussi leur entourage

Alcool / 8 septembre 2017

Alcool
Addiction Alcool - Alcool et grossesse: sensibiliser les futures mères, mais aussi leur entourage

En Suisse, un enfant sur cent présente des séquelles liées à la consommation d’alcool durant la grossesse. Le 9 septembre, la Journée mondiale de prévention du syndrome d’alcoolisation fœtale est l’occasion d’une campagne de sensibilisation. Addiction Suisse propose notamment de la documentation à l’intention des futures mères et de leur entourage.

L’alcool présente un risque pour la santé des femmes enceintes et des enfants à naître. La gravité des conséquences sur l’enfant dépend du stade de la grossesse, de la durée de consommation et de la quantité absorbée. Il n’existe pas de limite quantitative claire d’une consommation d’alcool sans risque pour l’enfant à naître. Les séquelles peuvent être considérables pour les nouveau-nés. Beaucoup de femmes ne boivent pas d’alcool durant leur grossesse. Mais pour certaines, il est difficile d’y renoncer. Leur partenaire ou leurs proches jouent alors un rôle important en vue de préserver la santé de la mère et de l’enfant. Ainsi, ils peuvent montrer l’exemple ou encourager la future mère à consulter un service spécialisé et l’y accompagner si besoin est.

En savoir plus