ALCOOL / Four Loko: une boisson «inquiétante», selon des médecins

Alcool / 6 octobre 2017

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / Four Loko: une boisson «inquiétante», selon des médecins

L’ado a été conduit aux urgences pédiatriques montréalaises par un ami chez qui il devait passer la nuit. Cet ami ne voulait surtout pas alerter ses parents.

«Le patient était plongé dans un coma éthylique, décrit le pédiatre qui a reçu les deux garçons aux urgences le mois dernier. Son ami nous l’a amené parce qu’il n’arrivait pas à le réveiller.»

Cette boisson au malt offerte en différents parfums sucrés, dont limonade, cerise et punch aux fruits, a une teneur élevée en alcool, soit 11,9%, en plus de contenir l’équivalent de 13 cuillerées à thé de sucre. En boire une équivaut à consommer quatre verres d’alcool standard.

L’ado a été envoyé directement en salle de réanimation, où il a fait l’objet d’une surveillance constante toute la nuit. «Le danger, lorsqu’on a un patient en état d’intoxication grave à l’alcool, c’est qu’il n’arrive plus à protéger ses voies respiratoires, explique le Dr D’Angelo. On doit alors l’intuber pour éviter qu’il se retrouve en arrêt respiratoire. Heureusement, on n’a pas eu à le faire dans ce cas-ci.»

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir