ALCOOL / Le baclofène permet de réduire la consommation d'alcool chez les patients alcoolo-dépendants

Alcool / 5 septembre 2016

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / Le baclofène permet de réduire la consommation d'alcool chez les patients alcoolo-dépendants

man-69287_960_720

Berlin, le 3 septembre 2016 – Le Pr Michel Reynaud, professeur en addictologie à l’Hôpital Paul-Brousse (AP-HP) et président du fonds Actions Addictions, a présenté les résultats de l’étude Alpadir portant sur l’efficacité et la tolérance du baclofène dans la prise en charge des troubles liés à l’usage de l’alcool à l’occasion du congrès international ISBRA-ESBRA. Cette étude apporte des résultats intéressants sur l’efficacité du baclofène dans la réduction de la consommation d’alcool et du “craving” (envie irrépressible de boire). Le Pr Philippe Jaury a présenté les résultats partiels de l’étude Bacloville (promue par l’AP-HP). Schématiquement, les résultats sont positifs chez un patient sur deux. Toutes les données concernant la toxicité et les effets secondaires ne sont pas encore réunies pour permettre de finaliser un dossier de demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) pour le baclofène dans les troubles d’usage de l’alcool. Mais les médecins peuvent parfaitement le prescrire dans le cadre de la Recommandation Temporaire d’Utilisation (RTU) en vigueur jusqu’en mars 2017.

Télécharger le communiqué de presse du laboratoire Ethypharm

Télécharger l’abstract de l’étude Alpadir (en anglais)

Lire sur Le Monde : “Des études montrent l’efficacité du baclofène pour traiter la dépendance à l’alcool”

Ecoutez sur France Inter (Le téléphone sonne) : “Le Baclofène: remède miracle contre l’alcoolisme?”

Lire sur France Info : “Baclofène : pas de miracle, et des effets secondaires toujours incertains”

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir