» retour

ALCOOL / Le risque de cancer lié à l’alcool reste peu connu

Une large partie de la population ignore que la consommation d’alcool peut provoquer différents cancers. Alors que ce lien de causalité fait l’unanimité dans le monde scientifique, les résultats d’un sondage récent montrent que le niveau de connaissances reste faible en Suisse ; il n’a pratiquement pas évolué depuis 2012.

Un sondage représentatif réalisé dans le cadre du Monitorage suisse des addictions révèle que l’effet cancérigène de l’alcool reste peu connu de manière générale, alors même que les maladies cancéreuses représentent environ un tiers des décès imputables à l’alcool en Suisse. 50.1% des personnes interrogées ont indiqué que le cancer de la bouche et de la gorge pouvait être une conséquence négative de la consommation d’alcool. Pour le cancer colorectal, la part des sondés ayant mentionné le lien avec l’alcool se montait à 56,6%, alors qu’elle n’était que de 24.2% pour le cancer du sein chez la femme. Le dernier rapport de monitorage en date d’ Addiction Suisse sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique analyse de plus près les connaissances de la population en matière d’alcool et de santé.

Voir la suite de l’article sur le site d’Addiction Suisse.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi