» retour

ALCOOL / L’éthylotest antidémarrage, comment ça marche ?

L’éthylotest antidémarrage (EAD) permet à des personnes déclarées inaptes à la conduite pour avoir conduit en état d’ivresse de récupérer un permis de conduite temporaire, sous réserve d’obtenir l’aval de la commission médicale de la préfecture. Ce dispositif va être testé dans la Drôme, le Nord et la Marne.

Un permis de conduite temporaire sous conditions

Dans ces trois départements, les médecins agréés de la commission auront donc la possibilité, en dépit de l’inaptitude à la conduite, « de donner un avis favorable à la restitution d’un permis de conduire temporaire sous condition d’EAD », comme le précise l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie dans un communiqué publié le 2 mars. Cette autorisation temporaire sera délivrée pour une durée d’un an, avant restitution définitive du permis.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Article scientifique

“Addiction” hors-série sur la réglementation du marketing de l’alcool : l’exemple instructif de la Coupe du Monde de Football 2014

fifa

Parmi les articles de ce numéro hors-série de Addiction, une étude intéressante a mesuré le respect par les marques d’alcool vis-à-vis des codes émis par l’International Alliance for Responsible Drinking (IARD), qui est l’organisme international d’autorégulation mis en place par les industriels eux-mêmes. De plus, ils ont adapté leur analyse en fonction de la législation spécifique des pays étudiés, en supposant que plus la législation était restrictive, et moins il y aurait de violations de cette législation. Leur étude a porté sur les publicités diffusées dans 7 pays européens ou américains, dont la France.


Le 20 Fév 17