Faut-il un tarif minimum pour l'alcool? Ca fait débat sur RMC

Alcool / 17 avril 2018

Alcool
Addiction Alcool - Faut-il un tarif minimum pour l'alcool? Ca fait débat sur RMC

Et si demain l’Etat fixait un prix minimum pour le vin pour décourager l’alcoolisme?

L’Association nationale de prévention en Alcoologie et Addictologie propose la mise en place d’un prix fixe par unité d’alcool. Mais comment cela fonctionnerait-il? Concrètement, une unité d’alcool correspond un verre standard de vin ou un demi de bière. L’Etat fixerait donc un “prix plancher”, comme, par exemple, 50 centimes d’euros par unité d’alcool. Une bouteille de vin, qui contient 7 verres, ne pourrait ainsi pas être vendue moins de 3,5 euros.

Finies donc les bouteilles à 2 euros achetées par ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent,  les jeunes notamment. Et c’est justement l’objectif, selon Bernard Basset, l’un des médecins signataires de cette proposition:

Cliquez sur en savoir plus pour voir la vidéo

Aller plus loin sur l’espace Alcool

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir