ALCOOL / 90% du chiffre d'affaire des alcooliers se fait sur les consommations excessives !

La connaissance de la distribution des quantités d’alcool consommées par les français permet de comprendre immédiatement pourquoi l’industrie de l’alcool (vins et spiritueux) a un besoin vital d’entretenir les consommations excessives. La courbe ci-dessous, établie par l’OFDT en 2014 met en évidence certaines idées.

Alcool
Addiction Alcool - ALCOOL / 90% du chiffre d'affaire des alcooliers se fait sur les consommations excessives !

La connaissance de la distribution des quantités d’alcool consommées par les français permet de comprendre immédiatement pourquoi l’industrie de l’alcool (vins et spiritueux) a un besoin vital d’entretenir les consommations excessives. La courbe ci-dessous, établie par l’OFDT  et Santé Publique France en 2014, met en évidence que :

  • 8% de la population consomme 49% de l’alcool commercialisé
  • 20% de la population consomme 75% de l’alcool commercialisé
  • 33% de la population consomme 90% de l’alcool commercialisé

 

Courbe originelle définitive

 

On ne peut que faire le rapprochement avec le fait que 8% des français sont évalués comme dépendants à l’alcool ou ayant un usage problématique leur causant divers dommages et que 25% d’entre eux ont des consommations excessives, susceptibles d’entraîner les dommages sanitaires et sociaux bien connus (OFDT).

 

L’infographie ci-dessous illustre l’interaction entre la consommation et les dommages :

 

 infographie finale - Copie-compressed

  • Les addicts représentent 8% des buveurs et consomment 50% de l’alcool commercialisé.
  • Les consommateurs à risque représentent 25% des buveurs et consomment 40% de l’alcool commercialisé.
  • Alors que parallèlement, les deux tiers des français ne consomment que 10% de l’alcool commercialisé.

Les quantités globales consommées dans ces populations, représentent en moyenne 7,5 verres standard par jour; dont 60% de vin.

Ainsi donc, les bénéfices de l’industrie alcoolière se concentrent à 90% sur les populations ayant un problème avec l’alcool ou sur des consommations excessives susceptibles d’en engendrer un.

Michel Reynaud (F2A), Bernard Basset et Alain Rigaud (ANPAA)

À lire aussi

  • Alcool / Article

    Qu’est-ce que le « soberversary », la nouvelle tendance en ligne qui promeut le « sans alcool » ?

    23 Sep 2022
  • Alcool / Témoignage

    Je suis Strasbourgeoise et je ne vais pas boire d’alcool pendant un an

    12 Sep 2022
  • Alcool / Témoignage

    TÉMOIGNAGE. Ex-addict à l’alcool, aux drogues et aux médicaments, Sandra Pinel est devenue patiente-experte pour aider les autres

    05 Sep 2022
  • Alcool / Témoignage

    "Je sais que je prends des risques en buvant autant" : une étudiante se confie sur sa consommation quotidienne d’alcool

    02 Sep 2022
  • Alcool / Article

    Santé : le tabac et l'alcool en tête des causes de cancer dans le monde

    22 Août 2022
  • Alcool / Article

    La bière sans alcool est-elle une bonne alternative pour la santé?

    19 Juil 2022
  • Alcool / Article

    Boire de l’alcool augmente-t-il vraiment notre libido?

    19 Juil 2022
  • Alcool / Article

    La consommation excessive d’alcool endommage le foie. À terme, l'addiction peut engendrer différentes maladies, dont la cirrhose.

    13 Juil 2022
  • Alcool / Livre

    Ensemble, jusqu'à la lie : l'amour plus fort que l'alcool

    12 Juil 2022
  • Alcool / Article scientifique

    Blocage simultané des récepteurs adrénergiques α1b et sérotoninergiques 5HT2A : étude de preuve de concept de phase 2, randomisée et contrôlée dans le trouble de l’usage d’alcool.

    01 Juil 2022
  • Alcool / Emission de radio

    Podcast Addict'AIDE : "Ma dernière fois" avec l'alcool - Episode 4

    28 Juin 2022
  • Alcool / Article scientifique

    Pourquoi la consommation d’alcool provoque des crampes ?

    15 Juin 2022