Boire de l'alcool et fumer pendant le premier trimestre de grossesse augmente le risque de mortinatalité

Selon une vaste étude publiée le 31 août 2021 dans Jama Network Open (via APMNews)

Alcool
Addiction Alcool - Boire de l'alcool et fumer pendant le premier trimestre de grossesse augmente le risque de mortinatalité

La mortinatalité désigne les enfants nés sans vie après 6 mois de grossesse. Ce risque est multiplié par presque trois pour une femme enceinte qui boit et fume au cours du premier trimestre de sa grossesse par rapport à une femme ayant arrêté de consommer avant la fin du premier trimestre. 

Seule la consommation massive d’alcool avait précédemment été étudiée, cette étude montre aujourd’hui qu’une consommation régulière suffit à engendrer le risque de mortinatalité. L’analyse a porté sur les données de 11 892 grossesses. Le risque est multiplié par 2.8 en cas de consommation régulière et continue à faible dose et 2.45 pour une consommation élevée arrêtée tardivement par rapport à une grossesse non exposée à l’alcool. 

Pour le tabac, le risque de mortinatalité est multiplié par 2.7 pour les femmes qui continuent à fumer à un niveau faible ou modéré et 2.9 pour celles qui fument de manière importante. Même en cas d’arrêt d’alcool ou de tabac à la fin du premier trimestre le risque reste entre 2.3 et 2.5. 

Ces résultats sont importants car le tabac ou l’alcool sont souvent consommés ensemble y compris chez les femmes enceintes. 

À lire aussi